18.8.10

21.15.8

Parfois, se prendre à regarder derrière soi, ces dates qui te reviennent soudain en tête, et tu te dis, mince, tout ça?
Nous étions trois à écouter le prêtre, Lui, elle et moi. Elle, 8 mois, assise sur mes genoux. Je n'avais d'yeux que pour elle, déjà, la prunelle de mes yeux.
Il parlait, ils parlaient, parfois j'avais les larmes aux yeux, d'autres fois c'était de rire, parce que quand même ils avaient fait un beau discours. J'ai bégayé, j'ai même fini mon "discours" avec un fou rire.
Le fils de l'armor et la fille de l'argoat. S'ils me lisaient, on en rirait encore.
Il y a 21 ans déjà.
Il était si beau, presque noir de soleil et ses yeux clairs.
Un jour, il y a eu l'appartement. 15 ans. C'était grand, un beau plancher en chêne noir, aux larges lames mal dégrossies, lissées, usées par les ans. Une tapisserie affreuse, vert et or, des paons, tous alignés les uns au-dessus des autres dans des lianes de feuilles. Je dis paon, parce que ça y ressemblait, si ça se trouve, c'était peut-être des coqs. Au fond, nous ne savions plus car nous avons punaisé des draps blancs à tout les murs pour mieux voir la lumière se refléter. Dans ce pays tout gris.
Nous étions si jeunes, quand j'y repense, des gamins, pleins d'espoirs, d'idées, sûrs de nous et de notre avenir.
Si on m'avait dit il y a 21 ans ou 15 ce que serait aujourd'hui, j'aurais bien eu du mal à le croire.
Mais peu importe.
Nous étions nombreux ce jour là, nous trois et plus de cent autres personnes.
Il y a eu du vent, beaucoup de vent, même en plein mois d'août nous n'avions pas chaud.
A la séance photo de couple, j'étais transie, avec juste ses bras pour me tenir chaud. Qu'avais-je donc fait de ma fille déjà? ah! elle devait être avec ses grand-mères.
En fait, ça fait 9 ans et 8 ans entre hier et aujourd'hui que je lui ai dit oui.
J'ai dit deux fois oui.
Il y a donc 21 ans qu'il est entré dans ma vie, 15 que nous la partageons, et 9 que nous nous sommes dit oui.
Et je crois bien que je dirais encore oui, aujourd'hui.

10 commentaires:

  1. la fiancée des nuages18 août 2010 à 10:12

    Hum...La vie. OUI.
    Dis donc tes photos comme ça, retravaillées, t'as un truc secret ? C'est joli.

    RépondreSupprimer
  2. un sourire en te lisant.
    La vie qui passe et nous fabrique...
    Tout ce que nous sommes et nous ne savons plus comment ça c'est installé en nous !
    Ces choix... certains catastrophiques, mais d'autres si judicieux.
    la vie quoi !
    Magnifique billet.
    je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  3. tous mes voeux de bonheur à vous tous... pour ces multiples anniversaires.

    RépondreSupprimer
  4. Anniversaire, l'un pour l'autre...Nous, c'est 40 ans depuis la rencontre, hier.
    Et aujourd'hui, nous déballons ces quarante ans ou presque de vieux cartons , triant, je jette - je jette pas, ces papiers volants, ces tissus imprégnés de joie, de bonheur, de notre jeunesse éternelle tant qu'elle nous habite, les petits costumes, les très vieilles dentelles, ces concentrés d'époque passée que nous voulons garder malgré tout car ils sont tout pleins de nos tendresses et de nos rires.
    Moi aussi je redirais oui à l'Homme, puisque la Vie a permis cette rencontre extraordinaire.
    Chance, hein?

    RépondreSupprimer
  5. Bleupiloumawenn18 août 2010 à 20:50

    Dis..tu me montreras des photos demain ? celles qui ont 21.15.8...tu me montreras...hein...

    RépondreSupprimer
  6. C'éait un très beau mariage !!!

    RépondreSupprimer
  7. Ben je sais pas pourquoi je passais plus... je reviens pour lire ce très très beau billet... 21 ans, ça fait rêver... je t'en souhaite encore au moins 21 autres ! + 15 + 8 et + encore...

    RépondreSupprimer
  8. L. oui, trucage rigolo de mon téléphone magique...
    Pakita, merci, oui, les choix de vie, qui nous font. Et bon retour :-)
    Charles, ah? toi aussi rentré? Merci :-)
    Tamutter, c'est chance oui :-)
    Bleupiloumawenn, alors, t'as vu?
    Lisenn, merciii!
    Roréa, ben, moi non plus shépas...mais! rêver, c'est le plus beau dans tout ça!

    RépondreSupprimer
  9. Redire Oui ? ou pas ?
    Ah ça ! c'est une idée : le mariage à durée déterminée - dix ans - histoire que le "oui" se mérite, un mérite apprécié après évaluation faite lors du renouvellement du bail.
    Je file rédiger le projet de loi. :o))

    RépondreSupprimer
  10. Ces derniers temps, j'ai une folle envie de redire oui à mon homme.
    Histoire de marquer les 10 ans le 30juin prochain.
    Je vous souhaite encore pleins d'anniversaires

    RépondreSupprimer

Un petit mot n'est jamais si petit.

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.