22.7.07

Le coq n'a pas d'enfants...


Au point du jour, au point nommé, le coq chante...
Au chant du coq, assurément, le jour est levé,

Au point du jour, ainsi levé,
Le coq a, ma fille, réveillé...

Le coq ne sait pas, le bougre,
Qu'à pas d'heure on ne chante pas

Le coq ignore, l'innocent,
Qu'à son chant, tout le monde encor, dort...

Et si du poulailler voisin, le cri vient,
De son lit, ma fille se souvient,
Qu'au chant du coq, le jour se lève tiens!

Et quand du tas de paille au loin,
Le bruit surgit chaque matin,
Ma fille vient, nous secoue la main:

"il faut se lever, le coq a chanté"

Foutu Coq, saches que quand l'enfant dort, rien ne sert de chanter...
Sacré volatile, ferme ton bec, ne te déplaise,
Au matin les poussins d'humains, de toi n'ont pas (du tout) besoin...

Pour ta plume, apprends que le coq, ici, c'est moi
Ou encore, le Papa...
Sinon, oreiller tu deviendras,
Tant pis pour toi...

Au moins, je dormirai au delà de ce que toi, tu croisses...Ah!

4 commentaires:

  1. papa coq a coqueriqué mais cocorico du soir sur les matins anciens n'est pas passé.Coquelet et poulettes ont enchanté bien des matins avant que ne deviennent mamans poules aux rêves de matins calmes..Coqs ou chameaux, même combat?

    RépondreSupprimer
  2. Aïe Aïe Aïe... Ce coq n'a pas idée de l'energie qu'il vous faut pour une journée...
    Peut être qu'assaisonné au cidre, il passerait mieux ?

    RépondreSupprimer

Un petit mot n'est jamais si petit.

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.